[PDF] Evolution du revenu fiscal annuel médian par unité de consommation - 2001-2011

By mlkaiser - Last edit : Feb. 4, 2016, 1:25 p.m.
Résumé :

Entre 2001 et 2011, l'évolution du revenu fiscal annuel médian par UC de l'Eurométropole est de +19,6%. Cette évolution moyenne masque toutefois de fortes disparités entre territoires.

Les progressions les plus fortes du revenu fiscal médian s'observent :
- tout d'abord au sein des secteurs d'habitat social qui ont connus des démolitions d'immeubles dégradés dans le cadre de la Rénovation Urbaine ou du Grand Projet de Ville : Iris Guynemer (+45,6%) et Klebsau (+39,3%) au Neuhof, Iris Becquerel à Cronenbourg (+37,2%),
- dans le centre-ville : Iris Saint-Pierre-le-Vieux (+38,2%), Kléber (+37,9%), Faubourg de Pierre (+36,4%),
- à l'ouest du Neudorf : Iris Neufeld (+33,7%), Iris Lombardie (31,2%),
- dans un large ensemble de communes de seconde couronne : Entzheim (+39,6%), Blaesheim (+34,5%), Eckwersheim (+34,1%).

A l'inverse, les progressions les plus faibles se localisent :
- dans l'Iris Rotterdam (+0,5%), qui est aujourd'hui un territoire de veille de la Politique de la ville,
- dans des territoires en QPV, tels que les Iris Libermann à Illkirch-Graffenstaden (+1,9%), Kepler à Cronenbourg (+2,3%), Saint-Joseph à Koenighsoffen (+3%), Roethig à la Montagne-Verte (+3,2%), Schwilgué à la Cité de l'Ill (+3,6%), Île-de-France à la Meinau (+4,6%) ou encore Leclerc à Schiltifgheim (+5,5%) et Jura-Citadelle à l'Esplanade (+5,6%).


Méthodologie:

Les données de revenus sont issue de la source Insee des Revenus Fiscaux Localisés (RFL) 2001 et 2011.

Le revenu fiscal correspond à la somme des ressources déclarées par les contribuables sur la déclaration des revenus, avant tout abattement. Il ne correspond pas au revenu disponible.
Le revenu fiscal comprend ainsi les revenus d'activité salariée et indépendante, les pensions d'invalidité et les retraites (hors minimum vieillesse), les pensions alimentaires reçues (déduction faite des pensions versées), certains revenus du patrimoine ainsi que les revenus sociaux imposables : indemnités de maladie et de chômage (hors RSA et autres prestations sociales).

Le revenu fiscal est ventilé en quatre grandes catégories :
- les revenus salariaux ;
- les revenus des professions non salariées (bénéfices) ;
- les pensions, retraites et rentes ;
- les autres revenus (essentiellement des revenus du patrimoine).
Le revenu fiscal est exprimé suivant trois niveaux d'observation :
- l'unité de consommation (niveau d'analyse conseillé) ;
- le ménage ;
- la personne.

Les revenus fiscaux sont ici exprimés par unité de consommation (UC).
Définition :
Système de pondération attribuant un coefficient à chaque membre du ménage et permettant de comparer les niveaux de vie de ménages de tailles ou de compositions différentes. Avec cette pondération, le nombre de personnes est ramené à un nombre d'unités de consommation (UC).
Pour comparer le niveau de vie des ménages, on ne peut s'en tenir à la consommation par personne. En effet, les besoins d'un ménage ne s'accroissent pas en stricte proportion de sa taille. Lorsque plusieurs personnes vivent ensemble, il n'est pas nécessaire de multiplier tous les biens de consommation (en particulier, les biens de consommation durables) par le nombre de personnes pour garder le même niveau de vie.
Aussi, pour comparer les niveaux de vie de ménages de taille ou de composition différente, on utilise une mesure du revenu corrigé par unité de consommation à l'aide d'une échelle d'équivalence. L'échelle actuellement la plus utilisée (dite de l'OCDE) retient la pondération suivante :
- 1 UC pour le premier adulte du ménage ;
- 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus ;
- 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.
Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies. Learn moreGot it